​Toujours aussi dévoué à son club, l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas prépare déjà l'avenir et croit connaitre l'identité de son successeur.


Jean-Michel Aulas n'a jamais fait l'unanimité et ne le fera jamais. Pourtant, s'il n'est pas le plus apprécié, ​le président lyonnais restera l'un des plus grands dirigeants de l'Histoire du football français. Son intelligence et son grand sens de la gestion lui ont permis de faire de l'OL une place forte du ballon rond en France. Et s'il ne pense encore à se retirer, il pense déjà, à 69 ans, à sa succession.


  • Une affaire de famille ? 


Dans un entretien accordé au Progrès, le patron des Gones s'est projeté dans le futur, plaçant son fils Alexandre, comme son successeur naturel. "Il a pour vocation et pour objectif de prendre la suite. C'est fait pour lui​ (...) J'ai déjà transmis une partie d'Holnest (société propriétaire de l'OL Groupe) à Alexandre. Je contrôlais auparavant 100% de la holding. Je lui en ai déjà transmis une part significative".

Une belle marque de confiance de la part d'un des dirigeants les plus influents du paysage médiatique français à son fils, et surtout une volonté de conserver son Olympique Lyonnais dans la famille pour de nombreuses années encore. Homme de l'ombre, le fils de JMA travaille avec son père depuis 2011, soit déjà sept ans, lui qui travaillait dans la finance auparavant. 

Après Jean-Michel, Alexandre Aulas reprendra-t-il le flambeau et l'Olympique Lyonnais ? Cela parait fort probable.