​L'euphorie de la signature de Neymar n'a duré que quelques semaines à Paris. Immédiatement, supporters et observateurs se sont rendus compte que le prodige n'était que de passage, qu'il ne finirait pas sa carrière dans la capitale. Du moins, pas dans celle-ci.

Ambitieux, très doué et surtout infiniment bankable, l'ancien blaugrana a évidemment été imaginé au Real Madrid. Nombreux sont ceux qui le voient déjà retourner en Liga sous une tunique blanche. ​Son compatriote Marcelo en est persuadé, tôt ou tard les deux compères combineront ensemble sur le coté gauche du stade Santiago Bernabeu.

En revanche, tout le monde n'est pas forcément enthousiaste à l'idée de voir débarquer Neymar à Madrid. Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol et socio du Real Madrid depuis 1986, a avoué, dans une interview accordée à AS, qu'il "n'aimerait pas voir Neymar porter le maillot du Real."


"Quelqu'un de rationnel pensera qu'ils vont nous secouer, mais dans ces matches, tout peut arriver, explique Rajoy. N'oublions pas que c'est le Real et que la Ligue des champions est sa compétition, d'autant plus qu'il est décroché en Liga et éliminé en Coupe. Ils sont les mêmes que l'an dernier et on parle du champion en titre et de l'équipe qui a gagné trois des quatre dernières Ligues des champions. Je pense qu'on peut les mettre dehors."

L'homme politique s'est également exprimé sur l'autre crack du vestiaire parisien : Kylian Mbappé :


"Je ne sais pas si le Real aurait dû le recruter, mais Bale, Benzema et Cristiano étaient la crème de la crème et depuis quelques mois, on doute d'eux. On doit juger avec plus de recul. Moi, je crois en eux."


On attend la réponse d'Edouard Philippe.