​Chaque fois que l'Olympique Lyonnais joue le dimanche soir sur Canal Plus, les mots de Jean-Michel Aulas reviennent comme un refrain. Ils ne sont évidemment jamais les mêmes, puisque le président de l'OL a de l'éloquence et du vocabulaire, mais le message est souvent similaire. En substance,​ il se plaint toujours du traitement qui a été réservé à ses joueurs par l'homme au sifflet.


"A Bordeaux, j'avais dit à M. Letexier qu'on est souvent victimes, eux comme nous, d'une certaine forme d'arbitraire, raconte JMA. On impose la nomination d'un arbitre. Je ne suis pas certain qu'aujourd'hui, M. Delerue, qui était là, était le mieux placé pour arbitrer ce match."

Après ce tacle direct et sec adressé à l'arbitre d'OL-Rennes, Aulas a souhaité remettre en question ses responsables. Il cherchait sans doute à taper plus haut encore :


"Il y avait déjà eu un certain nombre d'incidents à Caen au match aller qui avaient été relayés abondamment par la presse. (…) J'étais avec Olivier Létang (président de Rennes, ndlr) et on avait l'impression à certains moments qu'il y avait des décisions pas totalement justifiées. (...) Ils sont plutôt bons nos arbitres. Quelquefois, ils sont conditionnés pour ne pas voir des choses évidentes, mais ce ne sont pas eux qui sont responsables."

Un refrain qui reste dans la tête et qu'on reprend en cœur sur les réseaux sociaux. ​Un de ces refrains qui donnent la migraine.