Depuis cet été, il est interprété que l'Olympique Lyonnais change de stratégie sur le marché des transferts. En laissant partir des éléments formés au club comme Alexandre Lacazette, Maxime Gonalons et Corentin Tolisso, on pouvait croire que Jean-Michel Aulas souhaitait monter un projet type AS Monaco qui consiste à former des joueurs puis à les revendre très chers.

Mais cet hiver, les jeunes promesses du centre de formation lyonnais ont encore la confiance des dirigeants. Le mercato hivernal a ouvert ses portes depuis plus de deux semaines. Bien que Bruno Genesio ait souligné le manque de concurrence au poste d'attaquant de pointe occupé par Mariano Diaz, il n'a pas l'intention de recruter à ce poste dans les prochains jours. Selon lui, Amine Gouiri et ​Myziane Maolida ont encore beaucoup de choses à montrer.

"Ils savent tous les deux la stratégie du club, il n’y a pas d’attaquants qui arrivera au mercato. Ils savent qu’on a confiance en eux, qu’on compte sur eux. Ce mercato est plutôt une force pour eux, pour leur permettre d’aborder ces matchs avec l’esprit plus tranquille", a expliqué le technicien rhodanien en conférence de presse afin de couper court aux ​rumeurs.


Gouiri avait été titularisé contre Nancy et peut espérer l'être à nouveau contre Angers. La deuxième partie de saison très chargée de l'OL devrait offrir du temps de jeu aux deux pépites.