L'Olympique de Marseille en ballottage favorable accueillait dans un Orange Vélodrome peu garnis, mais très bruyant le Red Bull Salzbourg. Il suffisait d'un nul à l'OM pour se qualifier, et les joueurs de Garcia se sont contentés du strict minimum en décrochant un (0-0). Voici les notes des joueurs Marseillais.


Steve Mandanda (5) : le gardien Marseillais a été beaucoup moins sûr qu'habituellement. Lui qui excelle dans le jeu au pied a effectué quelques relances hasardeuses au cour du match.


Bouna Sarr (5) : étant positionné sur son côté de prédilection au contraire de Sakai, Bouna Sarr aurait dû être d'une aide beaucoup plus précieuse pour son attaque en première période. Il a manqué cruellement d'apport sur les ailes Olympiennes. D'ailleurs, les rares montées qu'il a effectuées ont immédiatement créé le danger. Une bien meilleure seconde période pour lui.


Adil Rami (6) : une prestation très aboutie de la part de l'international Français. Imprenable en un contre un, le défenseur central n'a pas été pris à défaut grâce à une très bonne lecture du jeu.


Rolando (6) : à l'image de son coéquipier en charnière centrale, le Brésilien s'est montré très solide dans les duels. Il a été présent dans l'intensité, et a permis à son gardien de garder sa cage inviolée, ce qui été synonyme de qualification pour l'OM.


Hiroki Sakai (5) : irréprochable dans l'état d'esprit, le guerrier Japonnais a été au rendez-vous. Par contre, nous n'avons pas retrouvé le coté offensif du latéral droit qui à été repositionné à gauche.


André-Frank Zambo Anguissa (7) : ce soir, il a été le meilleur Olympien sur la pelouse. Ce joueur a peut-être enfin compris son rôle de Box to Box que lui demande son entraîneur. L'international Camerounais, a été le seul dynamiteur du jeu offensif en créant quelques espaces dans la défense du club Autrichien.


Luiz Gustavo (5) : l'ancien Bavarois a livré une copie moyenne. Moins en vue qu'à l'accoutumée, le rôle qu'il prend d'habitude a été endossé par son coéquipier au milieu. Cependant, il reste tout de même le régulateur du jeu. Toujours très précieux et important pour l'équilibre de l'OM.


Maxime Lopez (6) : le jeune crack Olympien a effectué un bon match jusqu'à l'heure de jeu, il a eu le mérite d'avoir la meilleure occasion sur une somptueuse reprise de volée qui aurait mérité meilleur sort. Il s'est éteint au fil de la rencontre.


Morgan Sanson (5) : l'homme en forme de l'OM aurait dû porter son équipe, malheureusement l'ancien Héraultais n'a pas été d'une grande lucidité dans le dernier geste, malgré une bonne activité. En l'absence de Thauvin, le Français aurait pu et dû offrir beaucoup plus à l'attaque Marseillaise. Remplacé par Dimitri Payet, qui n'a absolument rien apporté dans les 20 dernières minutes qu'il a eu à disputer. Inquiétant. 


Lucas Ocampos (4) : si l'ancien Monégasque a été irréprochable dans son attitude depuis le début de la saison, depuis quelques matchs ses vieux démons resurgissent. En effet, en première période il a souvent tenté de faire la différence seule, et montré de nombreux signes d'agacements pour tout et pour rien.


Clinton N'Jie (5) : le vif attaquant de l'OM n'a malheureusement pas trouvé la faille dans la défense de Salzbourg. Oui, malheureusement, car son activité constante, ses appels incessants auraient mérité d'être récompensés, dommage. Remplacé par Valère Germain.