​Après sa victoire étriquée face à Guingamp, l'OM (4e, 28 pts) se déplaçait sur la pelouse de Metz (20e, 4 pts) pour le compte de la quinzième journée avec toujours pour objectif la montée sur le podium. 


Pour cela , Rudi Garcia avait procédé à plusieurs changements par rapport à la dernière prestation marseillaise dont le retour de Zambo Anguissa et de Lucas Ocampos en lieu et place de Maxime Lopez et Morgan Sanson. Du côté du FC Metz, Emmanuel Rivière était préféré à Nolan Roux à la pointe de l'attaque. 


Après une rencontre unilatérale, dominée par l'OM, Florian Thauvin, Luiz Gustavo et Lucas Ocampos ont permis aux Marseillais de repartir avec les trois points et une deuxième victoire consécutive. 


Autre bonne nouvelle pour les Olympiens, cette victoire hisse le club à la deuxième place du classement de Ligue 1 après la défaite surprise de Lyon face à Lille et le match nul entre Nantes et Monaco. 

​​


Steve Mandanda (6): Dans un match quasiment entièrement dominé par les Marseillais, Mandanda a eu le talent pour sortir les griffes dans les rares moments difficiles. Sa parade du bout des doigts au pied du poteau puis sur une reprise de volée de Moullet en fin de rencontre, sont les deux principales actions du portier français. 


Hiroki Sakai (6): Après une difficulté d'entrée de match, qui amène un but refusé de Rivière, l'international japonais s'est contenté de défendre avant de penser aux montées offensives. Il a été moins en vue que son coéquipier à l'opposé, Jordan Amavi, mais est présent dans la surface adverse pour offrir un véritable caviar à Lucas Ocampos sur une passe en retrait décisive. 


Adil Rami (7): Le journal L'Équipe nous a appris ce matin qu'Adil Rami avait demandé à jouer toutes les rencontres sans exception si possible. Lorsque l'on voit ses prestations, nul doute que Rudi Garcia n'aurait pris une autre décision. Intraitable dans les duels et l'anticipation, Rami a une nouvelle fois montré son rôle de patron de la défense.  


Rolando (6): De retour, après avoir été remplacé par Abdennour dimanche, le défenseur portugais ne semble pas apeuré par la concurrence. Présent dans l'anticipation et propre dans ses tacles, il ferait même oublier en ce moment son habituelle lenteur. 


Jordan Amavi (6): L'ancien latéral niçois avait des jambes en feu ce mercredi soir. Auteur de nombreuses interceptions défensives, l'international français n'a eu de cesse de prendre son couloir en y amenant sa vitesse et sa qualité technique. Il a été proche d'inscrire un but sur un superbe tir lointaine enroulé qui a frôlé le poteau messin. 

Luiz Gustavo (7): Si Mitroglou et Germain ne retrouvent pas leurs niveaux, l'OM possède un buteur remplaçant de choix en la présence de Luiz Gustavo. En inscrivant le second but olympien d'un enchaînement contrôle-frappe parfait et plein de sang-froid, le Brésilien a montré un vrai talent de renard des surfaces et déjà son quatrième but de la saison. 


Hormis cela, la sentinelle marseillaise a été importante dans la récupération et la relance de son équipe. Il est clairement la meilleure recrue marseillaise de la saison. Remplacé par Maxime Lopez (84').


Zambo Anguissa (5): S'il est en meilleure condition au côté de Luiz Gustavo que sans lui, le Camerounais a connu une soirée mitigée. Important dans l'impact physique au milieu de terrain, il a mélangé les bons enchaînements offensifs avec ses coéquipiers mais aussi des gestes techniques ou des choix complètements manqués. 


Dimitri Payet (6): De retour en position de meneur de jeu, le Réunionnais s'est montré plus disponible et plus motivé que lors de ses dernières prestations. Pour autant, s'il a offert plusieurs bonnes solutions à ses coéquipiers, il a été un peu trop individualiste par moments en choisissant la passe en tout dernier lieu. Payet était beaucoup plus frais physiquement ce soir.


Florian Thauvin (7): Suite à une nouvelle action individuelle, à l'image de son but dimanche, Thauvin a inscrit son septième but de la saison mais le premier à l'extérieur. Inarrêtable et en grande forme dans son couloir, Thauvin est passé proche du doublé sur une tête sur la barre transversale ou encore une frappe enroulée qui a rasé le poteau. 


A l'origine du but d'Ocampos avec une passe entre les jambes pour Sakai, il est bien l'un des hommes forts de Ligue 1 cette saison et le meilleur joueur olympien depuis de nombreux mois. Remplacé par Valère Germain (74').


​​

Lucas Ocampos (6,5): S'il ne réussi pas tout ce qu'il tente, à l'image de sa grosse occasion ratée en début de rencontre, l'Argentin apporte une grinta et une envie importante dans le jeu olympien, qui semble avoir plu à son entraîneur. Il est récompensé de sa dépense d'énergie totale en inscrivant le troisième but du match et son quatrième de la saison, sur une offrande de Sakai. 


Kostas Mitroglou (4): Les matches se suivent et se ressemblent pour l'international grec qui, après avoir donné raison à ses détracteurs, inquiète peu à peu ses supporters. Plus en vue dans l'entente avec ses coéquipiers, il est à l'origine ou à la finition de plusieurs situations sans jamais trouver la faille. 


S'il s'est heurté à un sauvetage d'un défenseur messin puis au gardien japonais, entre autres, Mitroglou a surtout montré une grande lenteur dans ses déplacements et l'utilisation du ballon. Il va devoir rapidement démontrer autre chose alors que Njie et Germain le scrute sur le banc. Remplacé par Clinton Njie (63').