Alors qu'il aurait pu être titulaire grâce à ses excellents matchs lors des tours préliminaires de la Ligue Europa au cœur de l’été, Valère Germain a eu du mal à enchaîner depuis le début du championnat et des phases de poules de la Ligue Europa.


L’ancien buteur de l’AS Monaco a rapidement perdu sa place au profit de Clinton Njie (5 buts en Ligue 1) à cause de son non inefficacité lors du début de la Ligue 1, auteur de cinq buts dans l’Hexagone. De plus, Kostas Mitroglou, buteur pour sa grande première, a été aligné à la pointe de l’attaque de l’Olympique de Marseille et devrait devenir la titulaire indiscutable. Les choses se compliquent  pour Valère Germain. Mais l'ex joueur de Monaco assure ne pas regretter son choix d'être venu dans la cité phocéenne.


« Marseille, c’était une évidence. Je pense qu’à la fin de ma carrière, si je n’avais pas joué à Marseille, il m’aurait manqué quelque chose. Petit, je supportais l’OM. J’ai toujours été un supporter de l’OM jusqu’à ce que je rejoigne Monaco, à l’âge de 15 ans. J’avais eu quelques contacts auparavant avec Marseille, mais je sentais que ce n’était pas le bon moment. Avec Monaco j’ai tout connu. Aujourd’hui je suis sûr de mon choix » 


Conscient qu’il devra élever son niveau de jeu et marquer des buts s’il veut récupérer une place de titulaire dans cette équipe, il attend son heure et peut-être une association avec Kostas Mitroglou dans un 4-4-2.



En tout cas, les options offensives ne font pas défaut à Rudi Garcia (7 buts en 2 matchs de Ligue 1) et qui doit maintenant privilégier sa défense pour pouvoir gagner les matchs.