​Alors qu'Alexis Sanchez arrive bientôt à la fin de son contrat à Arsenal, Arsène Wenger aurait fait de Hirving Lozano l'un des ses potentiels futurs successeurs.


"Ça me fait de la peine de voir deux amis comme Alexis Sanchez et Arturo Vidal être éliminés, mais le football nous a demandé d’être des professionnels et respectueux envers le métier qui nous nourrit. C’est toujours difficile d’affronter des joueurs comme Alexis qui a un tel niveau et beaucoup de qualités. J'aimerais le voir à Paris, oui, pourquoi pas.

Je n’ai pas voulu lui parler énormément après le match parce que je sais à quel point il doit être frustré. C’est une possibilité. Mais il y a plusieurs équipes qui le veulent. Il est très courtisé, un peu partout. Je veux surtout qu’il soit heureux où qu’il aille. Je l’apprécierai toujours et je lui souhaiterai toujours le meilleur. Mais si c’est avec nous, c’est mieux. Ce serait bien qu’il nous rejoigne".


Mercredi, après la victoire du Brésil sur le Chili (3-0), Daniel Alves s'était montré très déçu d'avoir privé Alexis Sanchez du prochain Mondial. Même si au passage, le nouveau défenseur du Paris Saint-Germain n'avait pas manqué de faire un appel du pied à son ami.

Miser sur la jeunesse ?


Car l'international de la Seleção le sait très bien, il y a de fortes chances que son homologue chilien quitte Arsenal dès la fin de saison en cours, si ce n'est dès l'hiver. Bientôt arrivé au terme de son contrat, en juin 2018, l'attaquant des Gunners n'a en effet toujours pas prolongé son bail avec l'écurie londonienne.

Plus encore, les dirigeants anglais commencent même à étudier plusieurs pistes pour lui trouver un remplaçant. Et d'après une information avancée par Marca, c'est du côté de PSV Eindhoven que l'état-major des Canonniers pourrait aller faire ses emplettes, afin de s'offrir les services d'Hirving Lozano.

Débarqué en provenance du CF Pachuca pour près de 10 millions d'euros pendant l'été, le Mexicain affiche un prolifique bilan de six buts inscrits et quatre passes décisives délivrées en six rencontres d'Eredivisie. Âgé de 22 ans, le jeune ailier gauche aurait séduit Arsène Wenger, qui le considérerait comme candidat potentiel à la succession d'Alexis Sanchez. Affaire à suivre.