Ernesto Valverde a fait tourner son onze pour la réception d'Eibar au Camp Nou ! Luis Suarez, Ivan Rakitic, Samuel Umtiti ou encore Jordi Alba n'étaient pas alignés ce soir, ce qui a permis de voir à l'oeuvre une belle équipe du Barça remaniée. Une équipe remaniée qui a vu naître une nouvelle idylle, une entente que l'on n'aurait jamais pu envisager il y a quelques mois : Messi - Paulinho. 


​Marc-André ter Stegen - 6 : Quelques bonnes interventions auront permis à ter Stegen de garder ses gants assez tièdes tout au long du match. Sinon pas d'inquiétude, ses relances sont toujours plus précises que les passes en retrait d'André Gomes.


Nélson Semedo - 6,5 : Si vous avez suivi le match en plissant les yeux au maximum, vous auriez pu croire à un prototype Yamaha sur la pelouse du Camp Nou. Mais non, c'était bien Semedo. Toujours aussi virevoltant, le Portugais est en train de prouver que la relève de Dani Alves a peut-être été (enfin) trouvée...

Gerard Piqué - 5,5 : Le match du défenseur catalan a été à l'image de son début de saison : nonchalant. Malgré quelques frayeurs, quelques justesses, Piqué ne s'est pas fait dépasser. Et encore heureux...


Javier Mascherano - 6 : On le pensait à l'infirmerie, chez le barbier ou chez le coiffeur (blague de mauvais goût, pardon), mais Mascherano est bien de retour ! Aux côtés de Piqué, El Jefecito a bien anticipé les quelques offensives basques, tout en gardant une certaine couverture défensive.


Lucas Digne - 5,5 : On ne peut pas dire qu'il a fait un mauvais match, mais on ne peut pas le mettre au niveau de ceux qui nous ont fait rêver ce soir. Défensivement, le Français a fait son boulot et ne s'est pas fait marcher dessus. Offensivement... Bref.


Sergio Busquets - 6,5 : Feintes, récupération, passes lasers... En nous sortant toute sa palette technique, Busquets nous aura encore démontré qu'il est bel et bien le meilleur milieu défensif du monde, et ce depuis plusieurs années. Aucune contestation possible.


Paulinho - 7,5 : On peut dire "Mais en face c'est que Getafe, c'est que Eibar", etc... Mais en l'espace de deux matches, Paulinho est passé du rang de catastrophe du mercato, à véritable crack dans l'effectif du Barça. Auteur d'un but et d'une passe décisive ce soir, le Brésilien a prouvé qu'un passage en Chine pouvait changer un joueur. Improbable. 

Andrés Iniesta - 6,5 : Grand match de Don Andrés ! Si certains étaient sceptiques quant à son rendement en fin de saison dernière, priez. Priez pour vous faire pardonner d'avoir pu douter du grand magicien blaugrana. Il est encore là pour le plus grand plaisir de nos yeux, et du football tout simplement.


Gerard Deulofeu - 4 : Essayez d'imaginer un chef d'oeuvre, n'importe lequel... Maintenant, imaginez une toute petite tâche noire en plein milieu. Voilà la prestation de Deulofeu ce soir, comparé à celle de ses coéquipiers. S'il n'a pas été à la hauteur aujourd'hui, il faudra qu'il le soit pour les matches plus compliqués, et ce pendant au moins 4 mois...


Lionel Messi - 8,5 : Pas de doublé, pas de triplé... Mais un quadruplé. Même tasse, même café, mais un peu plus de sucre. Le résultat est tout aussi exquis. Soyez rassurés, le Dieu du football est toujours parmi nous, et l'a encore prouvé ce soir.


​​

​​

​​Denis Suarez - 7 : Le prodige espagnol est en train d'enchaîner les bonnes performances, sur chaque temps de jeu que lui offre Valverde. Un délice de voir jouer, et un grand soulagement pour les Socios que de voir un talent de la Masia devenir aussi bon sous le maillot blaugrana. Denis Suarez va bientôt passer du stade de crack à jugadorazo, attention...

​​