TOP : Les 10 plus grosses ventes de l'histoire du Real Madrid

Si le Real Madrid est plus habitué à acheter très cher les meilleurs joueurs et les garder le plus longtemps possible, les Merengue ont également su se montrer fin négociateur et ont vendu, très rarement il est vrai, leurs joueurs contre une très grosse somme. 


Alvaro Morata, en rejoignant Chelsea, est directement entré dans la liste des joueurs vendus les plus chèrement dans l'histoire du club malgré son statut de remplaçant. Autour de lui dans ce Top 10, on retrouve essentiellement des joueurs qui ont manqué leurs passages dans la Casa Blanca. 


Voici les 10 plus grosses ventes de l'histoire du Real Madrid.

10. Clarence Seedorf (Inter Milan) : 24.5 milllions d'euros

Arrivé de la Sampdoria de Gênes pour 8 millions d'euros en 1996, le rugueux milieu de terrain néerlandais Clarence Seedorf, est vendu quatre ans plus tard à l'Inter Milan par le Real Madrid, 24,5 millions d'euros. Une belle plus-value qui montre le talent du joueur et ce qu'il a apporté aux Merengue. Il y aura d'ailleurs remporté une Liga et une Ligue des Champions en 1998. 

9. Jesé Rodríguez (PSG) : 25 millions

Formé au Real Madrid mais barré par la concurrence féroce en attaque, Jesé décide de quitter le Real la saison dernière avec l'étiquette d'espoir talentueux du club. C'est donc le PSG qui en profite et qui achète le joueur pour 25 millions d'euros. Un choix que le club parisien commence à regretter puisque ni ses premiers mois en France ni son prêt à Las Palmas n'ont donné raison à son prix. 

8. Michael Owen (Newcastle) : 25 millions

Acheté 12 millions d'euros à Liverpool en 2004, Michael Owen rejoint les Galactiques du Real Madrid, composés de Ronaldo, Zidane et Figo entre autres. Une saison et 14 buts en Liga plus tard, le Ballon d'Or sera alors vendu à Newcastle pour le double, soit 25 millions d'euros. 

7. Danilo (Manchester City) : 30 millions

Malgré son statut de remplaçant derrière Dani Carvajal, Danilo est la septième plus grosse vente de l'histoire du Real Madrid après son transfert très récent vers Manchester City. Les Citizens ont déboursé pas moins de 30 millions d'euros pour attirer le latéral droit brésilien malgré l'arrivée de l'ancien joueur de Tottenham, Kyle Walker. 


Danilo avait été acheté par le Real Madrid au FC Porto pour environ le même prix il y'a deux saisons et n'aura donc fait aucun profit ni aucune perte sur le joueur. 

6. Nicolas Anelka (PSG) : 34.5 millions

Le bad boy du football français a évolué sous les couleurs du Real Madrid la saison 1999/2000 avec à la clé une Ligue des Champions remportée. Quelques jours plus tard, Nicolas Anelka quitte les Merengues et retourne dans son club formateur, le PSG, pour en devenir le joueur le plus cher du club à l'époque. 


Vendu 34,5 millions d'euros, le Real Madrid n'aura rien gagné ni perdu pour Nicolas Anelka après l'avoir acheté à Arsenal pour le même prix. 

5. Gonzalo Higuaín (Naples) : 39 millions

Si Gonzalo Higuain a été l'attaquant qui a le plus concurrencé Karim Benzema depuis l'arrivée du Français, le Real Madrid fait un choix entre ses deux attaquants de classe mondiale en 2013 et c'est l'attaquant argentin qui sera finalement vendu à Naples contre 39 millions d'euros. 


Le buteur né à Brest avait été acheté 12 millions d'euros à River Plate en 2007. Le Real Madrid pourra regretter son montant de vente puisqu'après un passage parfait à Naples, Higuain sera vendu 90 millions d'euros à la Juventus de Turin. 

4. Robinho (Manchester City) : 43 millions

Annoncé comme un prodige du football mondial, le jeune brésilien Robinho quitte Santos en 2005 pour rejoindre le Real Madrid contre 24 millions d'euros. Malgré trois saisons mitigées, le Real Madrid profitera de la saison à 11 buts et 8 passes décisives pour le vendre quasiment le double à Manchester City, soit 43 millions d'euros. 


Malheureusement pour les Citizens et le joueur, Robinho ne parviendra jamais à démontrer tout le talent placé en lui. Il est actuellement de retour au Brésil après un passage par la Chine. 

3. Mesut Özil (Arsenal) : 47 millions

Malgré de bonnes prestations sous les couleurs du Real Madrid, Mesut Ozil est poussé par son père et par des dirigeants madrilènes qui ne l'ont pas retenu, à accepter l'offre d'Arsenal en 2013 contre la somme de 47 millions d'euros, ce qui sera le record du club à l'époque. 


L'international allemand avait été acheté 18 millions d'euros par le Real en provenance du Werder Brême en 2010.



2. Ángel Di Maria (Manchester United) : 75 millions

Coéquipier de l'Allemand au Real Madrid lors de la saison 2014/2015, Angel Di Maria a débarqué en Espagne en 2010 en provenance du Benfica Lisbonne contre la somme de 33 millions d'euros. Cinq ans plus tard, le milieu offensif argentin sera vendu pour la somme astronomique de 75 millions d'euros aux Red Devils de Manchester United pour en faire le record de vente des Merengue de l'histoire jusqu'à ses derniers jours. 


Une saison plus tard et malgré un passe difficile en Premier League, Di Maria rejoint le PSG pour 63 millions d'euros. 

1. Álvaro Morata (Chelsea) : 80 millions d'euros

En signant cette semaine pour les Blues de Chelsea contre la somme de 80 millions d'euros, Alvaro Morata est devenu le joueur le plus cher de toute l'histoire de l'un des plus grands clubs du monde. Si cette somme pourrait comprendre divers bonus, elle est encore plus surprenante que l'attaquant espagnol, tout aussi talentueux qu'il soit, était le remplaçant de Karim Benzema au Real Madrid. 


Alvaro Morata était déjà dans ce Top 10 en 2014 lorsqu'il a rejoint la Juventus contre la somme de 20 millions d'euros. Il était alors en dixième position de cette liste à égalité avec l'ancien milieu de terrain français, Claude Makelele. 

MEILLEURS ARTICLES