​Recrue vedette du Paris Saint-Germain pour le moment, Daniel Alves redonne du souffle au projet parisien. Pas conservé par la Juventus Turin, malgré de belles performances la saison passée, le latéral droit serait une source d'ennuis.


L'arrivée de Daniel Alves au Paris Saint-Germain a été l'un des gros coups lors de ce mercato estival. Le latéral droit a été l'auteur d'un engouement important sur la capitale. Et cela est justifié. Malgré ses 34 ans, le latéral droit brésilien reste sur une saison plus que réussie. Sur le plan personnel comme sur le plan collectif. Son départ de la Juve a d'ailleurs été une surprise, tant il a rendu des loyaux services à la Vieille Dame. 

Pourquoi le champion d'Italie a alors accepté de laisser filer Daniel Alves ? Selon Tuttosport, le départ du Brésilien est tout à fait justifié. Certes, les performances du latéral droit ont largement été à la hauteur au cours de sa seule saison sous le maillot turinois, mais son attitude n'aurait pas été acceptable. Plusieurs disputes lui sont reprochées, avec Leonardo Bonucci, Paulo Dybala ou encore Mario Mandzukic. Pour ne citer qu'eux. Des bagarres ont même été évoquées. Plusieurs retards aux entrainement seraient aussi à l'origine de ce départ. L'international brésilien ne serait donc pas assez professionnel en interne. 

Et c'est donc le Paris Saint-Germain qui a récupéré Dani Alves. L'homme a la critique facile et n'hésite pas à parler, ou même pointer du doigt, ouvertement et publiquement ses dirigeants. Ceux du Barça et de la Juve peuvent en témoigner. Unaï Emery est prévenu, un égo de plus est à gérer dans le vestiaire. Reste à savoir si les informations relatées par le journal italien sont vraies ou si Dani Alves est une victime dans cette histoire...