​Largement battu avec Arsenal sur la pelouse par le Bayern Munich mercredi soir, Arsène Wenger a été la principale cible des critiques de la presse britannique.


Depuis le retour tant attendu de la Ligue des Champions mardi, les quatre premières affiches des huitièmes de finale allers ont pour le moins tenu toutes leurs promesses, avec une réelle qualité de jeu, du spectacle, et des buts. Beaucoup de buts. Quinze, pour être précis. Et comme bien souvent, c'est du côté de l'Allemagne qu'il faut se diriger pour y trouver l'affiche la plus prolifique.

En effet, sur ses terres bavaroises, le Bayern Munich s'est facilement imposé face à un Arsenal dépassé par l'événement. Supérieurs dans tous les secteurs de jeu, les protégés de Carlo Ancelotti ont notamment réalisé un second acte abouti d bout en bout, contre des Gunners qui ont baissé les bras au rythme des minutes. 


Un signal fort envoyé par la formation allemande, qui se trouve en parfaite posture pour - une nouvelle fois - sortir l'écurie d'Arsène Wenger et atteindre les quarts de finale de la compétition.

Arsène Wenger abattu


De son côté, le technicien tricolore ne se fait d'ailleurs certainement plus beaucoup d'illusions. Et même si comme toujours, tout reste possible dans le football, l'écurie londonienne a certainement dit au revoir à ses rêves de sacre européen. Un revers qui a logiquement fait s'abattre les critiques sur le vaincu. Et plus particulièrement sur le coach alsacien, pris pour cible par la presse anglaise ce jeudi.

 À travers des gros titres, des analyses, ou de simples constats d'observateurs, le "Boss" a une nouvelle fois - et bien malgré lui - dû se poser la question fatidique : n'est-ce pas le moment pour lui de s'en aller ?


"Il a fait un travail magnifique pour le club, mais ça se retourne contre lui aujourd'hui. Il y aura peut-être du changement en fin de saison. Mais c'est à lui de prendre cette décision. Cette défaite pourrait lui en faire prendre conscience" - Martin Keown

"Wenger a perdu le leadership, il n'y a plus la moindre trace d'invincible en lui" - The Times

"Embarrassant. Ses jours sont comptés" - The Daily Telegraph

"Bye bye Wenger" - The Sun

"Je suis triste de le voir comme ça. Je sais que c'est un gagnant mais je pense qu'il réalise. Je le sens si faible. Cette équipe ne semble plus lui répondre. Je ne l'ai jamais vu comme ça avant. Je pense qu'il est temps pour lui de partir" - Lee Dixon

​​