​Placé numéro un sur la liste des achats de l'Olympique de Marseille pour le mercato, Dimitri Payet semble en bonne voie pur effectuer son grand retour en Ligue 1.


Ce n'est plus un scoop, la cellule de recrutement de l'Olympique de Marseille s'est donnée comme défi de rapatrier Dimitri Payet en France. De son côté, le Bleu n'a jamais caché son amour pour l'écurie phocéenne. Et cela, les nouveaux dirigeants phocéens le savent pertinemment. Désormais, le projet un peu fou est de ramener l'international français à la Commanderie. Un potentiel énorme coup à réaliser par l'actuel sixième de Ligue 1, qui dispose de toutes nouvelles ambitions après son rachat, et surtout d'un tout nouveau porte-feuille, bien garni.

Dans le cadre de "l'OM Champions Project", Rudi Garcia pourrait ainsi retrouver le Réunionnais, qu'il a déjà entraîné à Lille pendant deux saisons (2011-2013). Un argument de plus pour tenter le Bleu. D'autant que selon une information de France Football, le coach français ne lâche plus son poulain, et leurs multiples entrevues auraient fini par le convaincre. Reste désormais à aligner le prix fort, car c'est finalement sur le plan financier que tout devrait se jouer.

D'autant plus qu'un nouvel acteur est entré dans la danse, en la personne d'Andoni Zubizarreta. Et c'est son passage en France lors de la rencontre entre Lille et l'Excelsior Saint-Joseph de Coupe de France (4-1) qui aurait permis au joueur de rencontrer le directeur sportif catalan de l'Olympique de Marseille. Rencontre débouchant sur un accord contractuel montrant la forte envie du joueur de revenir fouler la pelouse du Stade Vélodrome sous le maillot de l'Olympique de Marseille. Tous les voyants semblent donc au vert.


Tout le monde semble ok, mais...


Vendu 15 millions d'euros à West Ham il y a un an et demi, la valeur marchande du Tricolore au moins doublé, voire triplé, après un Euro 2016 abouti et d'excellentes prestations répétées en Premier League. Un montant qui en soit ne devrait pas poser de problèmes aux décideurs de la Canebière, même si plusieurs personnalités du club ne comprennent que près ou plus de la moitié du budget achat (75 millions d'euros) soit mobilisé pour un seul élément, tout Dimitri Payet qu'il soit.

De son côté, il est essentiel pour l'ex-Stéphanois de s'accorder avec la formation britannique - avec laquelle il est sous contrat jusqu’en juin 2021 - via une discussion avec son coach - et qui le rémunère à hauteur de 130 000€ par semaine. Il faudrait pour cela que l'offre proposée par l'OM soit de nature à persuader le club londonien de lâcher sa pépite française au moment même ou le club des Hammers se retrouve dans une situation compliquée en Premier League.

​​